Miséricorde - OL- GS Carisma

Aller au contenu

Menu principal :

Thèmes
 
 





Aujourd’hui nous nous apprêtons à vivre une expérience de la miséricorde Dieu à travers la pluie. Une pluie douce, qui caresse la terre avec amour, qui la transforme et la rend féconde.

Nous te proposons de commencer avec ce chant: « Ta Parole, Seigneur » de Pendu Richard.


Nous connaissons tous/toutes le processus qui fait que l’eau se transforme en pluie. Le soleil qui envoie de la chaleur à la création, réchauffe l’eau des mers, des rivières, les lacs, les lagunes, qui devient ensuite vapeur. La vapeur monte  et se transforme en nuages. Si la température est basse, les nuages se rompent et tombent en eau qui se répandra sur la terre sous forme de pluie, véritable bénédiction pour la terre.

Quel sens est-ce que je donne à la pluie?

Si la pluie est capable de nous faire cadeau de tant de vie, on peut imaginer toute la vie qu’elle nous apportera si cette pluie est une pluie de miséricorde. Il s’agit ici de laisser se diffuser en nous une relation de miséricorde pour et avec tout ce qui a été créé.

Laisse venir à toi une pluie d’images de visages de notre monde, des visages qui ont besoin d’être regardés et traités avec miséricorde.

Crois-tu que la communauté de la terre (êtres vivants et non-vivants) a elle aussi besoin de ta miséricorde?

Il existe dans tout l’Ancien Testament de nombreux et riches écrits qui nous révèlent la connexion entre le peuple juif, sa relation à la création et avec Dieu à travers la création. Il est celui qui peut envoyer la pluie (Jr 10, 13; Job 36,27; PS 65,10) et l’empêcher de tomber (Dt 11,17).

La parole de Yahvé est capable de transformer et de rendre la vie féconde : "Comme la pluie et la neige descendent du ciel et n'y retournent pas, qu'elles n'aient abreuvé et fécondé la terre et qu'elles ne l'aient fait germer … ainsi en est-il de ma parole qui sort de ma bouche … elle exécute ce que j'ai voulu, et accomplit ce pour quoi je l'ai envoyée." (Is 55,10-11).

Dans le Nouveau Testament, nous pouvons voir la façon dont Jésus était proche de la nature. Il suffit de l’écouter parler. Pour lui, la présence de son créateur peut se sentir dans la simplicité et la beauté de la nature. Dieu est un bon Père qui ne fait que donner de bonnes choses à ses enfants, comme il le fait avec les oiseaux dans les champs. (Mt 6,26).

Bien sûr, Jésus a été en mesure de profiter sans doute du soleil et de la pluie, c’est pour cela qu’il n’a pas hésité à utiliser cette comparaison pour parler de la miséricorde de son Père, qui "fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et descendre la pluie sur les justes et sur les injustes." (Mt 5,45).

Dans les Evangiles, Jésus nous invite de nombreuses fois à privilégier la Miséricorde dans nos relations. Et plusieurs fois il nous a dit que cette miséricorde devait être  celle de notre Père (Luc 6, 36), mais… Comment est-elle cette miséricorde du Père? Jésus a essayé de répondre à cette question à travers de très belles paraboles, à la fois émouvantes et déconcertantes. (Mt 20,1-16; Luc 10, 29-37).

Attardons-nous sur une parabole de la miséricorde du Père. Peut-être celle du "bon Père" (Luc 15,11), qui n’impose pas son autorité, qui accepte la liberté de décision de son enfant, qui est prêt à l’accueillir sans reproches et à le couvrir de baisers et de démonstrations d’amour et de tendresse lorsqu’il revient.  La Miséricorde de ce bon père est capable de rétablir la dignité, elle est réconciliatrice.

Dans ma vie, comment j’expérimente la miséricorde de Dieu ?

Retrouvons quelques gouttes de cette pluie de miséricorde dans notre vie, des moments pendant lesquels nous avons expérimenté la tendre étreinte de la miséricorde de Dieu « Mère-Père ». Imagines que ces démonstrations d’amour sont comme des gouttes d’eau que Dieu «Mère-Père» a laissé tomber sur ton histoire et sur toute la création. Ce sont les gouttes de pluie qu’il souhaite voir courir sur la terre, ouvrir des ruisseaux  de vie et verdir
les champs.

Ceci est également la Miséricorde que Saint Jean Eudes et Sainte Marie Euphrasie  expérimentèrent et transmirent. Ecoutons la voix de Saint Jean Eudes qui en prêchant, nous transmit sa sensibilité pour les pauvres: "Celui-là est miséricordieux, qui porte dans son cœur, par compassion, la misère des misérables".
 Saint Jean Eudes nous dit aussi que celui-là est miséricordieux, qui ressent un grand désir de secourir les nécessiteux et qui fait de son désir le moteur de ses actes.

Être miséricordieux, c’est vivre en aimant, comme le comprit Sainte Marie Euphrasie en contemplant la figure du Bon Pasteur: "un bon pasteur donne sa vie pour ses brebis (…).Que fait un bon pasteur? Il s’oublie lui-même, il endure souvent la faim, la soif, il est accablé de fatigue, de peines. N'importe, il est content si ses brebis ne souffrent point, et s'il retrouve celles qui étaient perdues. Quel soin ne se donne-t-il pas pour conduire son troupeau à de bons pâturages! (Entretien sur le Bon Pasteur).
Puis en d’autres occasion, elle nous dit: " J’ai toujours aimé les jeunes et je les ai aimées de toute la force mon  âme". (SME, Entretien IV, p. 26)

Prends un moment pour dialoguer avec SJE et SME

- Demande-leur de te parler de leur expérience de la Miséricorde

- Quels appels et défis découvres-tu dans ces dialogues?

- Tu peux conclure avec la prière qui suit.


Prière
Seigneur, Tu as de la compassion pour nous, pauvres êtres humains. Offre-moi ta miséricorde, pour que je sois miséricordieux/ avec moi-même et pour que je sois miséricordieux/ avec ceux qui ne peuvent s’accepter eux-mêmes. Inspire notre monde pour qu’il soit plus miséricordieux qu’il ne l’est actuellement.  

Fais que ton esprit de miséricorde me pénètre chaque jour plus profondément, pour que mon âme grandisse.  Ainsi, avec  un esprit de miséricorde plus grand, je pourrais inviter les personnes qui m’entourent à se voir eux-mêmes avec amour.






Si tu le desires, tu peux aller dans "Outils supplémentaires" pour y puiser: photos, videos etc... qui peuvent t’aider.



 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu