Gratitude - OL- GS Carisma

Aller au contenu

Menu principal :

Thèmes
 
 





Ecoute
"Mon arbre", de Gilbert Bécaud


Parmi toutes les expériences de l’enfance, et toutes les histoires que nous ont racontées nos parents, une religieuse se rappelle avec une tendresse particulière et de l’admiration, ce que ses parents lui contaient:

"A la fin de l’été, après la récolte, nous apportions des fruits à l’église pour rendre grâce à Dieu: du blé, des pommes, du raisin, des poires, des légumes… Les prêtres bénissaient ces fruits que nous partagions ensuite avec d’autres personnes. A travers cela, nous offrions aussi au Seigneur tout le travail réalisé, les labeurs et les joies, nous rendions grâce pour la terre, le temps, le soleil, l’eau, les outils, les animaux,… tout cela avait aidé à former ces fruits maintenant matures. A travers ce rituel, nous exprimions notre foi en un Dieu créateur de toutes choses et protecteur de toutes choses."

Plus tard, la religieuse se rendit compte que dans son pays, l’église offrait et offre toujours cette belle opportunité, lorsqu’ on célèbre le jour de l’action de grâce. Bien sûr, il n’est pas question de le limiter à un seul jour dans l’année. Chaque instant de notre vie est une occasion de rendre grâce à Dieu.

As-tu le souvenir d’une expérience semblable?

Remercier signifie ceci: "trouver une raison de rendre grâce". Et il est possible de la trouver en gardant nos yeux et notre cœur bien ouverts pour découvrir les milliers de cadeaux qui nous sont offerts continuellement. La gratitude est une valeur propre aux grandes âmes."


Il avait une grande âme, les yeux et le cœur bien ouverts, ce lépreux samaritain, c’est à dire étranger, dont l’Evangile de Luc nous parle (17, 11-19).  Se voyant guéri par Jésus, il s’est mis à rendre grâce à Dieu à voix haute, et s’est prosterné, visage contre terre, aux pieds de Jésus en le remerciant. Jésus lui demanda ce qu’il en était des neuf autres, qui eux aussi avaient été guéris…

La gratitude est en effet une des expressions les plus nobles parmi les sentiments humains, ou comme le dit Sainte Marie Euphrasie "C’est la mémoire du cœur". Un cœur reconnaissant est un cœur qui se souvient des cadeaux qu’il a reçu, qui les communique et s’en réjouit. Comme Bécaud a voulu nous le transmettre dans sa chanson – le souvenir est une forme de rencontre avec les personnes ou les êtres qui nous ont voulu ou nous veulent du bien.

Parfois, les choses nous paraissent si naturelles que nous ne pensons même pas à remercier de ces cadeaux que nous recevons à chaque instant, à commencer par le don de la vie, des merveilles du corps humain, de la santé, de la famille, de la nourriture, de la nature, de l’air que nous respirons, de l’eau, de moyen de transport, du journal que nous lisons, de l’ordinateur, du téléphone, du repos… Nos journées sont remplies de cadeaux, de dons de Dieu et en jouir est une forme de gratitude.  

"Les dons excellents et parfaits viennent d’en haut, du Père des lumières,…" (Jac 1,17). "En toutes choses rendez grâces: car c'est la volonté de Dieu dans le Christ Jésus à l'égard de vous tous." (1 Tes 5:18.)

Aujourd’hui les réflexions bibliques et théologiques nous aident à faire un pas en avant, pour aller vers une perspective plus cosmologique de la gratitude. Il nous est sûrement arrivé de penser que rendre grâce à Dieu est une capacité ou un acte propre aux êtres humains, mais toutes les créatures louent le Seigneur par le simple fait d’avoir été créées par Lui: "Toutes tes œuvres te rendent grâce, Seigneur,…" (Psaume 145,10).

"Lorsque Dieu insufflent sa force, les animaux, les plantes, les oiseaux et les poissons se créent et la terre se renouvelle. Nous autres, êtres humains, formons avec toutes les autres créatures, la communauté de la création"…. Les Psaumes 104 et 148 sont "de magnifiques cantiques qui louent l’abondance généreuse de la vie et la glorieuse diversité de toute la création. Dieu est reconnaissant en tant que créateur de toutes choses… Et l’homme se réjouit avec Dieu dans le monde de la création et loue la gloire et la sagesse du Créateur".


Dans cette perspective, nous ne rendons pas seulement grâce à Dieu POUR mais aussi AVEC tous les autres êtres créés avec qui nous formons cette communauté. Le cantique de Daniel  3, 57-88, que nous prions ce dans la liturgie des Heures, invite "toute la création à louer et rendre grâce au Seigneur".

Devant une réalité si merveilleuse, tissée amoureusement et délicatement par les doigts de notre Créateur, comment ne pas rendre grâce à Dieu et le louer "à grands cris", comme le fit le lépreux guéri?

"Vous avez un cœur fait pour aimer, fait pour être reconnaissant… l'expression de votre gratitude, monte vers votre Bienfaiteur pour l'insigne grâce de votre vocation; soyez toujours plus affectionnées à votre saint état, désirez avoir mille vies pour les offrir au Seigneur, et efforcez-vous de Lui rendre amour pour amour.


A travers quels signes le Seigneur me parle-t-il?

Comment est-ce que je lui rends grâce?

Selon moi, à quelles actions concrètes le Seigneur m’appelle-t-il?

Saint Jean Eudes, dont la vie fut un mémorial d’actions de grâce et dont Sainte Marie Euphrasie but à la source, écrivit un très beau magnificat.
Peux-tu écrire et prier ton propre magnificat?

ACTION DE GRACE AVEC SJE:
"Je te rends grâces infinies, ô mon Dieu, pour moi et pour toutes tes créatures, spécialement pour ceux et celles qui me sont chers. Merci de nous avoir donné l’être et la vie, et un cœur capable de te reconnaître et de t’aimer. Dieu, mon Créateur, tu ne m’as donné l’être et la vie que pour l’employer à ton service. C’est pourquoi je te l’offre, je te le consacre entièrement. Je ne veux plus être ni vivre que pour te servir avec tout l’amour que tu attends de moi".


Textes pour aider la réflexion personnelle:

Luc 17, 11-19

Daniel 3, 57-88

Psaumes 104 et 148

Luc 17, 11-19





Si tu le desires, tu peux aller dans "Outils supplémentaires" pour y puiser: photos, videos etc... qui peuvent t’aider.



 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu